Un nouveau coup dur contre la presse romande

Ringier Axel Springer ferme L’Hebdo
© Ringier

La nouvelle ce matin de l’arrêt de la publication de L’Hebdo, le magazine romand du groupe Ringier Axel Springer (RAS), porte un nouveau coup dur contre la presse romande. Cette mauvaise nouvelle a créé la consternation et la colère en Suisse romande. syndicom s’inquiète fortement des conséquences sur la diversité de la presse, le journalisme d’enquête et l’avenir du journalisme en Romandie. Solidaire, le syndicat offre son soutien au personnel concerné.

Diversité de la presse en danger
La fermeture de L’Hebdo, le dernier magazine politique hebdomadaire romand, et la suppression de 37 emplois portent un nouveau coup à la diversité de la presse, au journalisme d’enquête et à la capacité d’informer l’opinion publique. Les conséquences sur l’emploi à l’imprimerie de Zofingue ne sont même pas évoqués dans le communiqué de RAS.

Profession déjà sinistrée

syndicom, syndicat des médias et de la communication, s’inquiète des conséquences pour l’emploi dans une profession déjà sinistrée par les licenciements décidés à la fin de l’année passée à la Tribune de Genève et à 24Heures du groupe Tamedia. Le syndicat des médias déplore le fait que ces deux groupes de médias alémaniques ont ainsi droit de vie et de mort sur des titres importants de la presse romande.

Cannibalisation
En développant la publicité sur le net à bas coût et en refusant de réinvestir les bénéfices générés par l’activité  commerciale dans le online pour développer la presse écrite, ces deux éditeurs ont mis en place la cannibalisation de leurs propres titres print.

Un repreneur pour L’Hebdo ?

Dans la procédure de consultation qui va s’ouvrir, RAS doit tout tenter pour éviter les licenciements en cherchant notamment de façon active un repreneur pour L’Hebdo. syndicom est par ailleurs dubitatif quant à l’annonce faite du développement d’une « activité de conférence » qui semble bien éloignée du journalisme.

syndicom témoigne sa solidarité à toutes les personnes touchées par l’annonce de RAS et se met à disposition du personnel de L’Hebdo pour le soutenir dans cette phase difficile qui s’annonce.


> retour à l'aperçu
RSS